Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche
Accueil04. Le contrat de Riviere7. Toutes les réalisations

Renaturation de l’Arbiche

 

Le lit de l’Arbiche, comme sur une grande partie de son linéaire a été perché pour permettre l’irrigation des prairies en période estivale, mais au fil des crues et par man,que d’entretien le cours d’eau vient s’écouler en fond de vallon.

Commune : Chevrières

Cours d’eau : Arbiche

Contexte :

Depuis très longtemps, l’Arbiche, qui prend sa source sur la commune de Grammond, a été perchée en flanc de colline, en bordure des parcelles qu’elle traverse sur la plupart de son cours pour répondre à l’époque aux besoins d’irrigation en période estivale.

Peut être par faute d’entretien et surtout parce qu’il récupère des eaux pluviales, le lit du cours d’eau tend à se reformer en fond de vallon en générant au fil des crues des érosions difficilement maîtrisables.

Objectifs de l’opération :

Ainsi, un programme complet de renaturation de l’Arbiche a été établi. Il vise à :

  • Assurer la continuité écologique sur un cours d’eau qui présente un bon potentiel de reproduction de la truite fario. (Classement Liste 1 au L214-17 / Réservoir Biologique)
  • Limiter le colmatage du substrat.
  • Eviter des interventions systématiques après chaque phénomène de crue dues au défaut d’entretien des lits « perchés ».

Une première phase de renaturation de tronçon s’est déroulée en novembre 2012 sur l’Arbiche permettant ainsi une migration piscicole jusqu’à Ricolin.

Puis une seconde phase de travaux a eu lieu sur un autre tronçon de cours d’eau un peu plus en amont afin de remettre la rivière dans son ancien lit, au point bas des parcelles.

Financement :

Agence de l’eau Loire Bretagne :
Région Rhône Alpes :

En pratique

  • 05. Contact
  • 06. Actualites
  • 07. Publications
  • 08. Liens utiles
  • 09. Glossaire

10. Phototheque

10. Phototheque